Découvrez nos farces médiévales

JEAN DE LA VACHE ET AUTRES MENTERIES
L’AIGUILLE ET AUTRES ROUBLARDISES

Les farces sont jouées dans les fêtes et foires médiévales, les reconstitutions historiques, les festivals de rue, les musées, les fêtes de village diverses et variées et dans les collèges pour les élèves de 5ème et leurs professeurs. En mars 2012, elles ont été représentées au Musée de Saint-Antoine-L’Abbaye (38) dans le cadre de « Week-end TELERAMA ».

Nées au XIVème siècle, les farces médiévales sont jouées jusqu’au XVIIème siècle sur les marchés, les foires, les parvis des églises par les confréries de badins, de fols ou de sots. La farce est satirique mais elle échappe à la censure car elle fait rire les gens. Elle présente des situations et des personnages ridicules où règnent tromperie, équivoque, ruse et mystification. Les personnages sont ceux du peuple, boutiquier, artisan, paysan, etc. Lorsqu’un gentilhomme apparaît dans la farce, il est généralement ridiculisé. Comme dans les fabliaux, les occupations des personnages sont très matérielles : l’argent, la nourriture, l’amour.
La farce dessine un monde de tromperie où tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins. La faible femme triomphe généralement, les moines sont paillards et débauchés et le thème du trompeur trompé revient fréquemment. Le décor est simple et permet de jouer dans n’importe quel lieu. Inspiré des techniques de ce genre théâtral, Molière commence à écrire des farces, en employant les dispositifs littéraires utilisés par la commedia. En écrivant ses farces, Molière a non seulement réhabilité la farce en France, mais il lui a aussi donné la respectabilité.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

JEAN DE LA VACHE ET AUTRES MENTERIES

Création 2000
Farces médiévales, tout-public
tous lieux / 25 à 35 minutes

jean-de-la-vache

Spectacle composé de trois à cinq farces (min. 3 farces au choix) :
Jean de la Vache, Le Cuvier, Le Chaudronnier, Jenin Fils de Rien, Jeninotte

Dans ces courtes pièces, écrites par de véritables écrivains, gens d’église ou membres de l’université, les comédiens s’ébattent au gré des situations cocasses et dévoilent aux spectateurs, avec beaucoup d’humour et d’emphase, quelques vérités bien senties… Les farces de l’Échappée Belle offrent aux comédiens la pleine expression de leur vitalité, le tout dans une complicité jubilatoire et hilare avec le public.

Diableries, menteries, un théâtre fort en gueule et haut en couleurs où tous les coups sont permis !

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

JENIN FILS DE RIEN
Pour savoir qui est son père, Jenin mène l’enquête auprès de sa mère, du prêtre et d’un devin. Hélas, que peut-on attendre d’un charlatan ?

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

JEAN DE LA VACHE – Conte médiéval adapté au jeune public à partir de 5 ans avec marionnettes.
Le père Abbé, rusé, avide et lâche, s’embarque dans une bien sale affaire… Une histoire de vache dans laquelle les enfants n’hésitent pas à se positionner et qui nous rappelle que dans l’univers de la farce, tous les coups sont permis.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

LE CUVIER
Ébouriffante de modernité, cette scène de ménage homérique autour du balayage et de la lessive invite le public des deux sexes à choisir son camp…
Farce généralement suivie du Chaudronnier.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

LE CHAUDRONNIER
Voilà Jacquinot aux prises avec la jalousie…

Comment réagir quand un « séduisant » chaudronnier fait les yeux doux à son épouse ?

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

JENINOTTE
Un couple fort mal assorti cherche un valet à embaucher. Mais c’est une servante, badine et sans vergogne qui s’invite en leur demeure.
Jeninotte chamboule la maisonnée, fait boire le chat et mène ses nouveaux maitres par le bout du nez.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

CARACTERISTIQUES

Durée : environ 25 à 35 minutes par farces

Espace scénique min en extérieur / en salle : 6m x 5m

Technique : spectacle autonome, en rue ou en salle

Spectacle modulable
– les farces peuvent être jouées en continuité ou à différents moment de la journée / soirée
– décor léger qui permet une installation rapide dans toutes sortes de lieux
– spectacle adaptable à chaque manifestation

Mise en scène : Cie l’Echappée Belle
Comédiens : Virginie Després, Alain Liger, Olivier Brémond,
Décors et costumes : Cie l’Echappée Belle

TÉLÉCHARGER LA PLAQUETTE Télécharger la plaquette de « Jean de la Vache et autres menteries »


L’AIGUILLE ET AUTRES ROUBLARDISES

Création 2010
Farces médiévales, tout-public
Tous lieux / 25 à 35 minutes


Théâtre de poche – Théâtre à trois mâts

Entre chaque farce, d’une durée de 25 à 35 minutes, les comédiens déambulent joyeusement et avec gouaille, ils entrainent le public à suivre leurs trois mâts où décors et costumes s’accrochent et volent au vent. En deux temps trois mouvements le décor est planté et en tout lieu la farce peut être jouée.

aiguille-2

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Spectacle composé de trois farces : Farce de L’Aiguille, Farce de Mahuet, Farce de La Cornette

Entre quiproquos et manigances, entre pirouettes et coups de bâtons, nous retrouvons les personnages typiques de la farce. Que ce soit le vieil époux trompé, le valet malicieux, les cousins jaloux ou encore le benêt malmené, voici les protagonistes typiques d’intrigues aux multiples rebondissements.
L’adaptation en français courant respecte les rimes et la construction rythmique en octosyllabe des textes d’origine.

Les farces de ce spectacle offrent aux comédiens la pleine expression de leur vitalité, le tout dans une complicité jubilatoire et hilare avec le public.
Diableries, menteries, un théâtre fort en gueule et haut en couleurs où tous les coups sont permis !

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

cornetteFarce de la Cornettefarce de cocu

Un homme riche mais vieux, une mariée fort esseulée, un jeune valet trop dévoué, deux neveux jaloux craignant pour leur héritage. Voilà les ingrédients d’une farce où les comédiens jouent de quiproquos et nous régalent de réparties polysémiques.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

mahuetFarces de Mahuet – farce sociale et badinerie
Voici une farce fort joyeuse qui met en scène un gros benêt et sa mère toujours soucieuse de l’avenir de son « bébé ». Elle l’enverra à Paris, où une dame de la ville et une fille de pauvre vie taquineront le malhabile.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

aiguilleFarce de l’Aiguille – farce sociale traitant de l’avarice
Une avare, une bavarde, un valet paresseux et un bailli vaniteux…
Tout se passerait sans orage si Dame Jacotte n’avait égaré son aiguille.
Qui dans cette histoire tirera son épingle du jeu ?

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

TÉLÉCHARGER LA PLAQUETTE Télécharger la plaquette de « L’Aiguille et autres roublardises »

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

CARACTERISTIQUES

Durée : environ 25 à 35 minutes par farces
Espace scénique min en extérieur / en salle : 6m x 5m
Technique : spectacle autonome, en rue ou en salle

Spectacle modulable
– les farces peuvent être jouées en continuité ou à différents moment de la journée / soirée
– décor léger qui permet une installation rapide dans toutes sortes de lieux
– spectacle adaptable à chaque manifestation

Mise en scène : Cie l’Echappée Belle
Comédiens : Virginie Després, Arlette Le Breton-Pentel, Olivier Brémond,
Décors et costumes : Cie l’Echappée Belle